postimg

Sur le programme d’un club de la capitale on lit: « Mallika en concert ». Pourtant le projet « A Poison Tree » comprend pas moins de six musiciens, et porte en lui-même une âme: Mallika Hermand. Mais la chanteuse a pris un tel essor, avec ce nouvel album, que le seul prénom suffit à évoquer un univers connu. Soutenue par un trio de jeunes musiciens prometteurs, relève du jazz suisse (Gaël Zwahlen, Nadir Graa et Johan Wermeille) le projet ose la ligne personnelle, rare et radicale: la section de voix virtuoses, trois chanteuses, trois jeunes cantatrices, sopranos et mezzo-soprano (Elisa Luginbuehl, Sophie Negoita et Rasma Larsens). Les harmonies classiques viennent (enfin!) enjôler le jazz, avec pureté, sans artifice.

« Mon style de musique n’est que le résultat de mon parcours de vie. Mes études de violon classique, de chant jazz, tout cela mêlé à la diversité d’influences musicales de ma génération m’ont dirigée sur le chemin où je me trouve à présent. Une musique épurée, où les mélodies de la guitare, des voix et de la basse travaillent en écho de ma voix. J’aime qu’elle ne se détache pas du sens : je chante des poèmes de E.E. Cummings, William Blake ou mes propres textes… ». « Exprimer des textes est plus difficile que de montrer sa virtuosité ». Ces quelques propos résument l’essence même d’un style. Dans A Poison Tree, tout est musicalité.

Liberté sans faux-semblants. Appréciable qualité des nouvelles générations qui ne connaissent plus ces limites aliénées de rythmes ou d’harmonies. D’accents jazzy, de notes bleus au lyrisme de chants classiques, aux nappes pop: dans cette musique, toutes couleurs fusionnent, sans en avoir l’air, tableau d’une variété d’influences aussi diverses que de talents.

A l’image du monde -contemporain-, monde de tous les mélanges possibles, Mallika Hermand revendique l’influence de la musique classique, des grands noms du jazz comme des courants plus alternatifs ou les notes nues d’un minuscule piano. Reste l’harmonie simple et subtile de ses compositions, un chant pur, sans parure. Une personnalité immédiatement reconnaissable.

Ainsi en est-il de « A Poison Tree ». Celui qui y goûte succombera aux délices d’une pomme envoûtante.

(par Tristan Donzé)

 

Section rythmique

Chanteuses classiques

 

youtube facebook twitter myspace
2017 © Mallikamusic | Powered by WP | Author weaH